Event Report : Animagic 2018

Animagic bannière
Catégorie

Event Report : Animagic 2018

Rétrospective de la plus ancienne convention d'Allemagne qui s'est déroulée à Manheim !

animagic restrospectiveDu 3 au 5 août 2018 s'est déroulée la convention la plus ancienne d'Allemagne : Animagic. Elle s'est située à Manheim et propose pour sa vingtième édition, un gros planning avec de nombreux invités.
J'ai eu le plaisir d'y assister en tant que visiteur durant le 4 et 5 août et à participer aux nombreux showcase des artistes musicaux présents sur place.
Je vais donc vous conter toutes mes denses aventures en détails et vous faire partager une de mes meilleures expériences de concert jusque là.

 

Le planning était donc assez lourd et proposait un line-up extrêmement qualitatif et populaire mais avant de vous parler des showcases je vais vous tenir rapidement en haleine et vous parler rapidement de la convention dans sa globalité.


Animagic se déroule donc dans un grand espace sur 4 étages dont 1 sous-sol et propose comme tout autre convention classique, divers stands variés.
Contrairement à en France, on y trouve beaucoup moins de stands et donc très peu de concurrence entre chacun d'entre eux. On a donc un choix assez varié sur les différents produits que peut nous proposer chaque stand sans avoir en retrouver 10 du même type sur la même allée.

Animagic retrospective 2
Au rez-de-chaussée on peut y trouver beaucoup de stand professionnels comme des éditeurs et le stand Bushiroad où l'on peut y faire quelque session de Bang Dream! ainsi que des initiations aux jeux de cartes tels que Weiss Schwarz et Vanguard et acheter quelque goodies officiels. On peut aussi y trouver le stand Kazé (avec toujours autant de promotion sur The Promised Neverland) et Wakanim ainsi que plusieurs autres éditeurs allemands.

Au premier étage, on a un gros espace dédié aux jeux-vidéos, on peut y tester des jeux récents, notamment de Switch comme Splatoon 2, Smash Bros 4, Octopath Travelers, Mario Aces. La bonne chose à savoir est que les espaces sont pas constamment rempli de monde et on peut passer facilement 1h devant un jeu sans que personne ne fasse pression pour jouer derrière, les gens viennent pas trop pour jouer faut dire.

Au deuxième et dernier étage, on a un grand espace dédié à la restauration. Et contrairement à une convention classique en France, ici on y trouve des prix très abordable allant de 5 euros le plat de curry et de pâtes à un peu plus de 8 euros le plat de poisson cru. Et des boissons soft de 33cl à 3 euros (avec en plus 1 euro de caution pour la canette consignée).

Et finalement au sous-sol, on peut y retrouver tous les stands amateurs et autres activités traditionnelles comme le Go en autre. On peut donc y acheter plein de goods comme des t-shirts, casquettes, mais aussi des coffrets DVD/Blu-ray à un prix... japonais.
C'était donc intéressant de savoir que le prix de l'animation japonaise et du manga en Allemagne était bien plus élevé qu'en France et proposait des prix très similaire aux prix nippons.

 

Entre tout cela, on avait beaucoup d'écran à chaque étage nous rappelant le planning de la convention, c'était très pratique si on avait pas le manuel en main ou si on avait la flemme de le sortir. Et cela nous permettait aussi de voir qu'il y avait des activités intéressantes comme un karaoké et même des projections d'animes.
Pour ceux qui avaient la flemme de lire tout le programme, ça leur permettait de pouvoir découvrir des activités intéressantes. On a donc pu se libérer quelque temps pour passer au karaoké.
Conclusion : On a passé un bon moment mais beaucoup de problème d'organisation. On sent très facilement qu'ils n'ont pas l'habitude de faire des activités. Un des membre du staff de Wakanim Allemagne est venu nous parler pour nous demander des conseils pour améliorer le karaoké. Celui-ci était venu plusieurs fois en France à Epitanime et Japan Expo et a pu assister au karaoké là bas et s'est inspiré du notre pour faire le sien. Le monsieur aurait fait plus de 8000 times pour leur base de donnée à lui tout seul !

Passons donc maintenant au vif du sujet et parlons maintenant du pourquoi je suis venu en Allemagne : Les showcases !

 


Myth & Roid

showcase myth&roid

 

Je ne suis pas du tout fan de ce groupe de musique, j'aime pas le style et j'ai du mal à accrocher à la mélodie des musiques. Pourtant, je n'ai aucun mal à admettre qu'un concert de ce groupe ne peut qu'avoir une bonne ambiance. J'ai donc quand même voulu assister au showcase. Son concert était très dans l'ambiance épique, le public était en feu et bougeait à chaque musique, très vite on est emporté par l'ambiance, la rythmique entrainante et facile des musiques nous permet de garder un rythme plaisant et de s'ambiancer avec tout le public.
Le seul bémol que j'aurais envers ce concert, c'est que malgré le fait qu'il y ait eu un encore d'accepté (ce qui n'était pas forcément le cas pour tous les artistes), ça n'avait pas l'air d'être prévu par le groupe, ils ont donc voulu un peu trop forcer sur la promotion d'Overlord III en chantant son opening qui avait déjà été chanté durant la prestation.
Et ce, durant les deux concerts auxquels j'ai participé. J'ai donc entendu 4 fois cet opening en 2 jours, ce qui m'a légèrement déplu sachant que je le considère comme une des musiques que j'aime le moins de ce groupe...

 


Eufonius

eufonius showcase

 

Je n'aurais participé qu'à un seul de leur showcase malheureusement. Mais celui-ci était génial ! C'était la première fois que le groupe venait en dehors de l'Asie pour faire une représentation live de leur musique. Je soupçonne fortement la sortie de Clannad et de Yosuga no Sora en DVD/Blu-ray chez eux dont on voyait la promotion un peu partout dans la convention !
Les chansons chantées ont été plutôt bien choisie, entre le classique opening de Clannad et la surprise d'entendre son insert song ainsi que l'opening de True Tears ! On entendait quelques personnes avoir quelques feels remonter en eux !

 


Konomi Suzuki

Konomi Suzuki showcase

 

Probablement la guest star de la convention, elle était déjà venue l'année dernière. Cette année s'étant bien passé au vue des goodies et CD qui ont été complètement vendue, elle réitère cette année de plus belle !
Cette fois-ci c'est moins de la rigolade, les fans sont présents et nombreux, armés de leur glowstick prêt à mettre un maximum d'ambiance et de couleurs aux musiques qu'elle va interpréter.
Ce qui est bien et contrairement à MYTH & ROID, la setlist des musiques est assez différente entre les deux jours, on avait donc droit a des musiques inédites d'un jour à l'autre ce qui donnait l'impression de vivre un concert différent !

 


Zwei

Zwei showcase

 

Zwei est un groupe pas très connu en France mais l'est assez en Europe et en occident de par le fait qu'elle ait chanté pour quelques musiques de jeux populaire tels que Umineko et Steins; Gate.
Le groupe a un style très rock qui fait énormément bouger, Ayumu est a un autre niveau par rapport aux autres artiste quand il s'agit de faire bouger le public. On y perd facilement sa voix à forcer de gueuler et on se fatigue plus facilement tant les chorégraphies sont entrainantes ! A chaque instant il se passe des choses sur scène, entre les quelques pirouettes d'Ayumu la vocaliste, les solos du guitariste, la mise en avant de la batteuse et Megu qui met le feu avec sa basse lumineuse !
Là aussi la setlist était différente sur les deux jours, donc la variété était au rendez-vous !


Finalement, pour peu d'argent et un week-end on a eu droit à une petite visite touristique en Allemagne et une convention géniale qu'on trouvera probablement jamais en France. Ne gâchez plus votre argent à Japan Expo et allez vers les vraies conventions de vrais passionnés avec de vrais invités !

 

Amateur d'animation japonaise, fan de musique japonaise en tout genre et joueur occasionnel de J-RPG et galge, j'adore partager mon savoir et mon ressenti sur mon expérience dans ces domaines.